Bio
Statement

@natachaclitandre


2020

Perdu.e.s et retrouvé.e.s
Metrics and Variations on Wandering

2019

Littoral — mise en situation

En pleine croissance

2018

Circulaires

Spectrographies du territoire

2017

La Petite-Patrie par sa petite patrie

Fragments d’hétérotopie urbaine

Autobiographies par Collections

2016

Glimpses of Urban Heterotopias

Une saison, vers 17h45 

2014

Canal H4G

2013

Notes sur un lieu de passage

2010

Capsules montréalaises

2009

Untitled (Passage)

2008

Greenwich Village Video Podcast


Balades à Paris

2007

Brooklyn Video Podcast

2006

Rendez-vous

2005

Vous m’avez vue

2004

Représentation à Saint-Gilles


Sur la disposition

The Winter Sidewalk Patrol

chez vous/chez nous/chez vous


2002

Studio domestique



Mark


EN

Site-Specific Installation and Artist’s Book, Repérages or À la découverte de notre monde or Sans titre Group Exhibition, curated by Dominique Fontaine, articule, Montreal, QC, CA

For three months (from March 20 to June 20, 2015), every day at approximately 5:45 PM, I systematically recorded my geographical coordinates and took a picture of the sky above me. I also wrote down the smells I could detect, the memories that they evoked as well as my thoughts in that moment. All this data, linked as much to facts as fleeting impressions, were filed and organized according to day and serve as source material for the creation of a hybrid map that is at once geographic and mental.

In the exhibition, circular photos of the sky along with the date they were taken are fixed to the wall relative to their original location. This forms a constellation of multiple “nows,” a sample of ephemeral information completed by a large-size list of dates, geographical coordinates, sensations, memories and compiled evocations. A flipbook also synthesizes all the elements in an easily accessible format.




FR
Installation in-situ et livre d'artiste, Repérages ou À la découverte de notre monde ou Sans titre, exposition de groupe commissariée par Dominique Fontaine, articule, Montréal, QC, CA

Pendant trois mois (du 20 mars au 20 juin 2015), à tous les jours vers 17h45, je me suis contrainte à consigner les coordonnées de mon emplacement géographique et à photographier le ciel alors au-dessus de moi. Dans le même élan, j'ai noté les sensations olfactives alors perçues, les souvenirs que celles-ci évoquaient et mes pensées du moment. Toutes ces données, liées tant à des faits qu’à des impressions fugaces ont été colligées puis classées par jour et ont servi de matière première dans la création d'une cartographie hybride : à la fois géographique et mentale.

En exposition, des photographies circulaires du ciel accolées à la date de leur prise de vue ont ainsi été appliquées au mur, relativement les unes aux autres en fonction de leur localisation d'origine. En résulte une constellation proposant une multiplicité de «maintenants», un échantillonnage d’informations éphémères.

S'y trouve annexée une liste présentant les dates, coordonnées géographiques, sensations, souvenirs et évocations compilés. Un folioscope synthétise également, dans une mise en forme à portée de main, l’ensemble de ces éléments.