Bio
Statement

@natachaclitandre


2020

Perdu.e.s et retrouvé.e.s
Metrics and Variations on Wandering

2019

Littoral — mise en situation

En pleine croissance

2018

Circulaires

Spectrographies du territoire

2017

La Petite-Patrie par sa petite patrie

Fragments d’hétérotopie urbaine

Autobiographies par Collections

2016

Glimpses of Urban Heterotopias

Une saison, vers 17h45 

2014

Canal H4G

2013

Notes sur un lieu de passage

2010

Capsules montréalaises

2009

Untitled (Passage)

2008

Greenwich Village Video Podcast


Balades à Paris

2007

Brooklyn Video Podcast

2006

Rendez-vous

2005

Vous m’avez vue

2004

Représentation à Saint-Gilles


Sur la disposition

The Winter Sidewalk Patrol

chez vous/chez nous/chez vous


2002

Studio domestique



Mark

EN
Artist Residency, Solo Exhibition, Musée de la civilisation, Quebec City, QC, CA

Autobiographies by Collections is a work was made up of two complementary parts. The first was an site-specific installation in which I presented objects chosen from Musée de la civilisation’s digital collection. The second was a mobile app that invites visitors to walk through the installation to contemplate the images and view textual information.

Superimposing a personal narrative on this rich collective heritage, I shared memories in an impressionistic manner and told my story through ellipsis. And then I invited visitors to do the same. Autobiographies by collections is a free association of anecdotes inspired by objects that represent a community, as well as every individual belonging to it.

This work was made possible thanks to the financial support of the Conseil des arts et des lettres du Québec and the Musée de la civilisation.






FR
Résidence, exposition individuelle, Musée de la civilisation, Québec, QC, CA

Ce projet se décline en deux volets complémentaires. Le premier est une installation in situ où j’ai présenté des objets sélectionnés dans la collection numérisée du Musée de la civilisation. Le second est une application mobile incitant les visiteurs à déambuler dans l’installation pour contempler des images d’items de la collection, consulter les micro-récits qui leur sont associés et partager leurs histoires.

Superposant un récit personnel à des éléments issus du patrimoine collectif, j’ai évoqué mes souvenirs de manière impressionniste et me suis racontée, par ellipses. Puis, j’ai proposé aux visiteurs de faire de même. Cette œuvre se veut une association libre d’anecdotes inspirées d’objets qui représentent une collectivité comme chaque individu qui en fait partie.

Œuvre réalisée grâce à l’appui du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Musée de la civilisation.



Mark